Master 2 Propriété intellectuelle

  • Objectifs

Le Master 2 « Droit de la propriété intellectuelle » a pour ambition de former des spécialistes de haut niveau en droit de la propriété intellectuelle. Cette formation porte sur le droit national, communautaire et international (grâce aux interventions de professeurs étrangers) ; elle se veut théorique et pratique.

Mais le droit de la propriété intellectuelle ne peut être compris que s’il est solidement raccordé à son environnement juridique; c’est la raison qui conduit à dispenser des enseignements en droit des contrats (technique contractuelle, contrats de la propriété intellectuelle),  en droit des affaires, en droit de la concurrence, en droit du commerce électronique…

Les juristes issus de cette formation, qu’ils se lancent dans une thèse de doctorat, qu’ils deviennent avocats, juristes dans de grands groupes, dans des PME ou dans des organisations nationales ou internationales … seront les acteurs de la nécessaire évolution du droit de la propriété intellectuelle que la révolution technologique des dernières années (biotechnologies, informatique, techniques numériques de communication) impose.

  • Activités visées

1) Conseiller et informer des personnes physiques ou morales en matière de propriété intellectuelle dans les différentes composantes de la discipline : droit d’auteur, droits des artistes-interprètes et des producteurs, dessins et modèles, brevets, marques, indications géographiques, noms de domaine ;
2) Valoriser les droits de propriété intellectuelle en négociant des cessions et licences et en rédigeant des contrats ;
3) Défendre les droits de propriété intellectuelle, en participant aux actions de sensibilisation et de contentieux.

  • Compétences attestées

Le Master 2 Propriété Intellectuelle a l’ambition de former des juristes spécialisés en propriété intellectuelle en leur donnant une vision d’ensemble de problèmes trop souvent traités au coup par coup sous l’empire de la nécessité. En même temps, il les sensibilise à l’innovation technologique et à la valorisation de la recherche dans des secteurs de pointe (informatique, techniques numériques de communication, bio-technologies).

Compétences évaluées :

1) Maîtriser les savoirs afférents aux différentes branches de la propriété intellectuelle et savoir les mettre en perspective avec les autres branches du droit en tenant compte de la dimension internationale de la discipline ;
2) Avoir l’esprit de synthèse ;
3) Rédiger des documents juridiques (rapports, conclusions) ;
4) Communiquer dans une ou deux langues étrangères.

Les commentaires sont fermés.